La 20ème édition de la Nuit Franc-Comtoise – 29 et 30 avril 2017 – Rougemont (Doubs)

 

           Nuit Franc-Comtoise 2017

  Compte-rendu de Maguy et Jean                             

Pour nous une découverte, départ le Samedi à 10 heures de Rougemont (25)….arrivée Mélisey (70) le Dimanche à 5 heures tout ceci en 4 étapes de plus ou moins 100 kilomètres chacune et tout en régularité du début à la fin. Bref si vous aimez la régularité il faut faire la Nuit Franc-comtoise.

Nous arrivons le vendredi en fin d’après midi à Rougemont un  très beau complexe accueille la manifestation un grand parking un peu en dehors de la bourgade. Première particularité le départ et l’arrivée sont distants de 50 kilomètres, nous pensons à la nuit prochaine, nous allons nous installer à Mélisey pour êtres plus vite couchés. La nuit n’est pas notre point fort il faut être un peu maso : nous sommes venus et en plus nous avons aimé.

Le samedi matin nous ferons les 50 kilomètres de retour, à 10 heures nous sommes les premiers aux vérif et là seconde surprise : nous avons tout de suite les Road Books, étape1 : 110 kilomètres totalement en ZR et 67 changements de moyenne à calculer (un peu comme une multi-moyenne de plus de 100 kilomètres : nous avons une table avec des distances et des heures de passage nous calculons nos moyennes mais pour nous impossible de tout programmer (nous avons 30 moyennes par ZR) ; nous partirons en auto et nous passerons en manuel et les quatre étapes sont identiques. A 14 heures départ de la première voiture nous sommes 107 engagés à partir de minute en minute, le soleil est au rendez-vous ainsi que les spectateurs, on se croirait en championnat de France FFSA surtout que ces dernières années ils n’ont pas beaucoup de visiteurs. Nous arrivons à la Saline Royal  d’Arc-et-Senans, lieu riche en histoire nous sommes globalement satisfaits.

L’étape deux : nous partons décalés de une minute puis des cafouillages de temps et pour en finir nous partons avec 6 minutes sur notre heure idéale le commissaire note 5 et nous 6, le retour à Rougemont est identique à l’aller. Nous prenons le repas et départ pour la nuit, un gros morceau pour nous. Avant le départ les temps des deux premières étapes sont affichées et là catastrophe : 971 points dans la 1 et 694 dans la deux ; on se pose des questions soit on a fait des erreurs dans les calculs, pourtant nous étions bons avec les tables et nous n’avons pas fait de faute en navigation, pas une marche arrière, pas un demi tour, il faut reconnaitre que le road-book est très bien fait. Les résultats sont là et il faut se concentrer sur la nuit.

A notre grande surprise, la nuit n’a pas été trop dure, les routes étaient magnifiques dommage que ce soit la nuit, des spectateurs partout comme il y a vingt ans chez nous. Nous avons surtout apprécié la rampe de leds, je sais que certains pensent que ceci n’a rien à faire sur des voitures dites historiques, sans cet équipement pour moi impossible de faire la nuit je n’ai plus la vision de mes vingt ans ou il faut monter un gros alternateur et une rampe d’oscar avec des ampoules de 100W . A 5 heures du matin dodo bien mérité.

Il nous reste à retourner à Rougemont le dimanche matin pour le slalom et la remise des prix : ceci est l’inconvénient de ne pas dormir sur le lieu de départ. Toujours beaucoup de monde, une ambiance chaleureuse à la proclamation des résultats, nous sommes 41, la nuit a été correcte, nous sommes globalement contents et après vérification l’explication des deux contre-performances des étapes 1 et 2 s’expliquent : 900 points dans la une (la balise ne nous a pas pris) et une minute de décalage dans l’étape 2 (départ mal noté par le commissaire) 60 points par contrôles fois 10 ou 11 au final nous n’étions pas du tout ridicules mais loin de rivaliser avec Philippe Benacchio et Franck .

Vous trouverez ci-joint le compte-rendu officiel de cette épreuve, où un équipage des Balcons était engagé, ainsi que les classements

http://www.newsclassicracing.com/La-20e-edition-de-la-Nuit-Franc

NFC-2017-classement

Le site du club 2afnc ( Anciennes Automobiles Nord Franche-Comté) :

http://www.2anfc.com/

 

Les 9ème Routes du Vexin Classic – 20 et 21 mai 2017 – Savignies (Oise)

             Routes du Vexin  2017

   Compte-rendu de Maguy et Jean                              

Troisième participation mais première en catégorie Expert lorsque l’on connait la réputation de l’épreuve.il ne reste plus grand-chose à ajouter. Au programme de la navigation, des cartes, du fléchés allemand et de nombreuses subtilités comme les cases fantômes ou le rester dans l’axe, le tout complété par 50 kilomètres de régul avec navigation de nuit.

Nous arrivons le vendredi en fin d’après midi à Salvignies, un  très beau complexe accueille la manifestation, un parking clos un peu en dehors de la bourgade. Un très beau plateau plusieurs équipages belges, suisses ne manquent pas le « Vexin ». Le samedi matin nous sommes les premiers aux vérif.,  normal le camping car est stationné juste en face de l’entrée du parc, nous retrouvons nos amis Christine et Philippe, Bernard et son fils Alexandre, Bernard et Roland et Jean Charles et madame avec une magnifique mini pour qui ce sera la première participation, ils sont engagés en découverte. A 14 heures départ de la première voiture : nous sommes 71 engagés à partir de minute en minute, le soleil est au rendez-vous mais les orages menacent. Deux pièges sur le premier secteur et nous tombons dedans, nous pointons à l’heure nous sommes globalement satisfaits. La suite sera dans l’identique : une carte muette nous fera perdre beaucoup de temps (nous avions mal estimé le départ), un panneau interdit au plus de 3t5  pas du bon coté de l’intersection, une carte avec prendre le chemin  le plus long nous le prenons, seulement le détour n’est pas indiqué sur la carte donc ne compte pas et un CP en trop et pour finir deux CP bien notés sur le road book et pas relevés sur la feuille de route (dans les secteurs de navigation difficiles nous notons les CP sur le road book et les validons lorsque nous sommes sûrs)

A notre grande surprise la nuit n’a pas été trop dure, les routes étaient belles, deux moyennes 30 dans les villages et 60 en dehors. Nous avons tous les CP ? grâce à la rampe led, je sais que certains pensent que ceci n’a rien à faire sur des voitures dites historiques, sans cette équipement pour moi impossible de faire la nuit je n’ai plus la vision de mes vingt ans, pour compenser il faudrait monter un gros alternateur et une rampe d’oscar avec des ampoules de 100W. Dans un village, nous bifurquons 8 mètres après le panneau d’entrée, le panneau de sortie était en face juste avant le carrefour donc vitesse 60 je ne l’ai pas vu, nous avons roulé presque un kilomètre à 30 km/heure avant de comprendre et en plus nous étions complètement décalés et nous prenons quelques pénalités mais pas trop.

Le dimanche matin sera dans la continuité : un resté dans l’axe pas vu, une flèche de sens obligatoire ronde pas vue, une carré nous tendait les bras et des CP mal relevés, difficile de faire plus mal. Bref le Vexin reste le Vexin : il faut un équipage au top, ce n’était pas notre cas. L’organisation reste parfaite les road-books, les corrigés sont précis, les repas de qualité et une ambiance conviviale malgré le niveau de la compétition.

 

Vous trouverez ci-joint le compte-rendu officiel de ces 9ème Routes, où un équipage des Balcons était engagé, ainsi que les classements dans les 3 catégories : Expert – GT – Découverte

http://www.newsclassicracing.com/Les-9e-Routes-du-Vexin-Classic,8565

Classements_complets_RDV17

5ème Ronde Historique des Balcons – 13 et 14 mai 2017

Organisée par les Routes d’Exbrayat sous l’égide de la FFVE, la Ronde des Balcons sillonne les routes de trois départements, la Loire, la Haute-Loire et le Puy de Dôme. Comme en 2016 nous partons de St Georges Haute-Ville, et comme en 2016 nous avons le temps contre nous, la grêle s’invite à notre manifestation – moins violente que l’année précédente mais présente. Néanmoins la bonne humeur et la convivialité restent les maîtres mots de ces deux journées.
Une cinquantaine de voitures sur la ligne de départ : sept en catégorie Expert, sept en Tourisme et le gros du plateau en Régularité.

2017-05-09 Engages Ronde des Balcons.jpg

Un plateau très varié : deux voitures de 1960 la Volvo P544 de Francis et Chantal et l’inhabituelle Ford Anglia de Roger et Caroline, de nombreuses Porsche, Alpine, BMW une Audi Quattro UR et une Diane venue de Franche-Comté.

Nous avions commencé les vérifications le vendredi soir avant et pendant les grillades, de ce fait il nous restait peu de contrôles le samedi matin. Le briefing permet de rappeler les règles de sécurité, il est bien signalé que le parcours de l’après midi (200 km) n’a aucune possibilité de ravitaillement en carburant et qu’il est prudent de faire le plein avant le départ. Sur l’itinéraire nous n’avons pas un seul feu tricolore et nous ne traversons aucun gros village. Pour la catégorie Régularité pas de CP – lettre ou chiffre – mais 70 prises de temps par balises. Pour les Experts, un cocktail complet … des CH des TIP des CP mais pas de “régul”. Et la catégorie Tourisme pour découvrir la discipline.

Samedi 13 mai –  10 H 00 – Les voitures partent toutes les trente secondes pour la zone d’étalonnage de 13 kilomètres à faire une seule fois.
10 heures 30 – Les choses sérieuses commencent, départ de minute en  minute pour plus ou moins quarante kilomètres, deux zones de régularité et huit prises de temps. Dominique Tacnet et Sophie Vivier prennent le commandement en Régularité. En Expert presque tous les équipages notent tous les CP . En tourisme certains rentrent sans un CP … c’est normal, ils débutent et n’ont pas encore tout compris.
Les trois étapes de l’après midi se déroulent principalement dans le Puy de Dôme en passant par les cols de Barracuchet, les Supeyres, Chancéret et le Pas de la croix. Fin de l’étape 2 : à la pause de Valcivière, le ciel nous tombe sur la tête. Fort heureusement la municipalité met à notre disposition les infrastructures communales. Nous partons pour l’étape 3 avec les premières grosses difficultés en catégorie Expert , plusieurs équipages galèrent au pied des pistes de la station de Ski de Chalmazel. Une dégustation de Fourme de Montbrison est prévue à la pause de Sauvain, aux deux tiers du parcours. Le manque de carburant pose des problèmes à certains équipages, les routes sinueuses et étroites ajoutées aux cols ont boosté les consommations. L’étape 4 se termine avec un “fléché allemand” pour toutes les catégories, pas apprécié de tous (il ne sera certainement pas renouvelé en catégorie Régularité). Les leaders ont changé en cette fin de journée : Christine et Philippe Doucet sont en tête en Expert, Colette et Alain Grimand en Tourisme.  En Régularité la BMW 2002 TI de David Sarrazin et Guillaume Brun d’Arre s’impose suivie de la BMW de Didier Vignal et Michel Abattu.
Dimanche matin 14 mai –  le soleil est enfin au rendez-vous. Les équipages partent pour les gorges de la Loire en passant par Montarcher et retour par un « temple » du rallye régional : « Bas…St Hillaire » . L’étape 6 est un peu simple pour les Experts – nous l’avons modifiée après notre passage en CDSR : ce n’était pas une obligation car nous étions sur route ouverte mais faire cohabiter 500 marcheurs et 50 voitures sur plusieurs Kilomètres était délicat – Nous avons fait un choix, et choisir c’est décevoir. Pour le classement, aucune modification importante : les premiers restent les premiers.

A noter la belle prestation de l’Ecurie Gévaudan qui remporte le titre du meilleur Team et nos amis de Franche-Comté des 2AFNC pour la plus belle représentation.
Un grand merci à tous les bénévoles qui ont affronté les caprices de la météo. Sans eux rien ne serait possible.

Le podium :

Colette et Alain GRIMAND – Volkswagen Golf GTI – Catégorie Tourisme

Philippe et Christine DOUCET – TVR 3000 1979 – Catégorie Expert

David SARRAZIN et Guillaume BRUN D’ARRE – BMW 2002 Ti 1975 – Catégorie Régularité

Didier VIGNAL et Michel ABATTU

Les classements :

Classements 5eme Ronde Historique des Balcons

Toutes les photos de la Ronde sont visibles sur la page Facebook de Henri ALAUZEN

https://www.facebook.com/henri.alauzen

À lire aussi sur le site spécialisé de Jean-Marie Biadatti, News Classicracing :

http://www.newsclassicracing.com/La-ronde-des-balcons-2017-42

Quelques commentaires sur les forums :

Pour les 2 équipages de Cèze Auto Rétro c’était une première.
Sans parler de notre classement :  8ème pour Romestant-Beaumet
et 14ème pour Hillaire-Sébastian. (conforme à nos capacités).
Mais alors quelle épreuve !

Nous avons découvert à travers un parcours très bien équilibré
des paysages magnifiques avec des points de vue à couper le souffle
malgré le temps qui n’était pas des plus cléments le samedi,
des routes exceptionnelles avec du rapide, du serré
et toujours sur des revêtements nickel.
Et tout cela parfaitement organisé par une équipe toujours disponible.
Expérience à renouveler et surtout ceux qui ne connaissent pas.
Il faut y aller, on est sûr de se faire plaisir tout le long d’un week end.
Et je pense que tous les autres commentaires iront dans le même sens.
UN GRAND BRAVO.

Michel

+

L’Écurie Gévaudan Historique aurait pu……. mais finalement n’a pas… !
La faute, selon le cas,  à une mauvaise alimentation électrique, des batteries à plat ou à une panne sèche…..  Ça fait partie du jeu…

Le Team des Balcons a concocté une fort belle épreuve, au rythme soutenu, sur de belles routes, alternant le rapide et le serré, traversant des sites de toute beauté.  Et surtout des routes peu fréquentées (en Z.R, nous avons croisé 7 ou 8 véhicules au total, pas plus….) qui permettent à tous de participer au mieux.

Et puis cette bonne ambiance, qui a commencé le vendredi soir autour des grillades devenues incontournables et cette façon des «polos bleus» d’être toujours à l’écoute et aux petits soins de tout le monde… Bravo !

Même si la météo a fait parfois des siennes, ajoutant à la difficulté, la Ronde des Balcons 2017 s’est parfaitement déroulée dans ce formidable terrain de jeu entre Loire, Haute-Loire et Puy de Dôme.

Félicitations à toute l’équipe autour de Jean et Louis….

Nous, on reviendra. C’est sûr

Gilbert

+

2e édition de la Ronde des balcons pour Jean-Francois et moi cette année.
Nous nous attendions à retrouver une belle épreuve comme celle de l’année dernière, mais il faut avouer que là, nous en avons pris plein les yeux.
j’ai pourtant l’impression de connaître ma région mais là, je reste sur le c..
Comment faites vous pour nous trouver des parcours de cette qualité, notamment le samedi ?
Bravo à vous car cela doit vraiment représenter un travail de dingue.
Un grand bravo également à toute l’équipe qui est toujours disponible pour répondre à toutes nos questions et qui met tout en œuvre pour que l’on passe un très bon week-end même avec les conditions météo parfois compliquées.

Nous concernant, nous ne partions pas avec de grandes ambitions face aux spécialistes de la discipline mais un milieu de tableau nous aurait bien convenu.
nous n’avons hélas pas pu nous amuser comme prévu car notre cadenceur a décidé de rendre l’âme dès les premières ZR. Niveau régularité, il faudra repasser. Nous avons donc roulé tranquillou en profitant des paysages et se concentrer sur la navigation.
Malgré cela, j’ai voulu laisser le volant à Jean-Francois après la pause de Sauvain et prendre le road-book en main.
J’ai réussi à nous perdre au col de la Pelletière alors que je connais ces spéciales du rallye du Montbrisonnais pour les avoir disputé il y a quelques années. Comme quoi, on a beau connaître, si on ne regarde pas le trip, on se plante !!!  et 2000 points dans la tête.

Quoi qu’il en soit, nous avons vraiment passé un super week-end et c’est sûr nous serons là pour la prochaine édition…

Encore bravo à tous.

Pascal