6ème Ronde des Balcons 2018 – 19 et 20 mai – Saint Georges Haute Ville, Loire

Organisée par les Routes d’Exbrayat, sous l’égide de la FFVE, la 6ème Ronde des Balcons 2018 prend de la hauteur sur les routes du Haut Forez dans le département de la Loire et le Parc Livradois Forez dans le Puy de Dôme.

Nous partons de St Georges Haute-Ville pour une petite boucle le samedi matin suivie du repas et trois étapes l’après midi avec une dégustation de fourme (fromage local) à Sauvain et une pause gourmande au Casino de Noirétable.

Deux étapes le dimanche matin avec une halte à Roche orchestrée par une bandade locale confortant la bonne humeur et la convivialité qui restent les maîtres mots de ces deux journées.

Une cinquantaine de voitures au départ, 13 voitures en experts, 8 en Tourisme et le gros du plateau en régularité. Un plateau très varié : la Volvo P544 de Francis et Chantal, la Dauphine Gordini de Marcel et Martina venus de Suisse, de nombreuses Porsche, Alpine, BMW, R5 Turbo et une Audi quattro UR.

Nous avions commencé les vérifications le vendredi soir avant et pendant les grillades, de ce fait il nous restait peu de contrôles le samedi matin. Le briefing permettait de rappeler les règles de sécurité et les spécificités de chaque catégorie.

Sur l’itinéraire nous n’avons pas un feu tricolore et nous ne traversons aucun gros village. Pour la régularité pas de CP lettre ou chiffre, 73 prises de temps par balises. Pour les Experts, de tout… des CH, des TIP, des CP mais pas de régul. La catégorie Tourisme pour découvrir.

A 10 heures les voitures partent toutes les trente secondes pour la zone d’étalonnage de 13 kilomètres à faire une seule fois.
10 heures 30, les choses sérieuses commencent, départ de minute en minute pour plus ou moins quarante cinq kilomètres, trois zones de régularité et 10 prises de temps. Didier Vignal et Michel Abattu prennent le commandement en régularité.

En Expert Lionel Carmes et Jean Luc Rohmer (BMW 323 i) passent à zéro suivis de très près par Claude et Loïc Sanchez (Mitsubishi Colt).

En tourisme Christophe et Sandrine L’Arnaud (Porsche 911 SC) pointent en tête.


Pour les trois étapes de l’après midi, toujours avec le soleil, malgré un petit orage, nous prenons la direction du Puy de Dôme.

En Régularité, Didier Vignal et Michel Abattu (BMW 325 i) sont trahis par la mécanique et sont contraints à l’abandon. Jean Paul et Damien Gotty (Fiat X 1/9) prennent le commandement pour ne plus le quitter malgré la forte pression de Gérard Garnier – Catherine Duvey (Renault 5 GT Turbo) seconds à quelques points en fin de journée.

En Expert l’équipage recomposé Jean Guezennec et Vincent Legenne (MGB GT) prennent la tête de la catégorie et en Tourisme la Famille L’arnaud confirme.

Le dimanche matin, sous le soleil, les écarts sont minimes dans toutes les catégories. En Expert, Christine et Philippe Doucet (TVR) prennent la première place à Jean Guezennec et Vincent Legenne.

Valérie et Pascal Arnaud (BMW 320/6) complètent le podium.

En Régularité de gros changements interviennent : Gotty père et fils gardent la première place.

David Sarrazin et Guillaume Brun d’Arre (BMW 2002 ti) sont seconds.

Daniel Deltorchio – Michel Caminada (BMW 2002 ti) prennent la 3ème place.

Pour les Tourisme, une surprise à l’arrivée. Christophe et Sandrine L’Arnaud cèdent la première place à Yvan Dumas et Dimitri Coutancon (Alfa Romeo Spider) à cause de l’âge de la voiture; nous avons une particularité dans le règlement, une voiture ancienne bénéficie d’un bonus, une plus récente d’un malus, l’année de référence étant 1981.

À noter la belle prestation de l’Écurie Gévaudan qui remporte le titre du meilleur Team pour la troisième fois.
La majorité des équipages semblent avoir apprécié le parcours de plus ou moins 360 kilomètres (200 en zones de Régularité) sur des routes vallonnées, pas trop circulées, dans une campagne luxuriante et variée.

Un grand merci à tous les bénévoles, sans eux rien ne serait possible. Le timing a été respecté, les classements sont annoncés à 14 heures pendant le dessert.

Les équipages venant de différentes régions : Aquitaine, Charente, Franche Comté, Nord et Sud de la France et bien sûr Lozère peuvent reprendre la route du retour.

Pour l’édition 2019 nous envisageons un changement de date.  À confirmer.

*

Liste des engagés

ENGAGES 2018

Classement final

Classement Final Ronde des Balcons

Régularité – ZR 1 à ZR 15

ZR1 à ZR15

*

Nous vous invitons à consulter l’album photo de Henri Alauzen

https://www.facebook.com/pg/C2R2MAX/photos/?tab=album&album_id=174312026585117

Le reportage de Romeo et Juliette

http://www.leblogderomeoetjuliette.com/2018/05/la-6eme-ronde-des-balcons-vue-du-baquet-de-droite.html

Le reportage de Rémi Saumont

6iè Ronde des Balcons, 19 & 20 mai 2018…

*

Le Rallye du Centenaire – 14 octobre 2017 – Un partenariat Fédération des Aveugles de France, Handi Rally Passion, Team des Balcons

Le Centenaire des Aveugles de France

Nous avons été contactés en début d’année par la Fédération des Aveugles de France et Handy Rally Passion pour célébrer ces 100 ans. La F.A.F a décidé d’organiser une manifestation par région. Le Team des Balcons avait déjà, sur les deux éditions du Rallye d’Automne, fait participer des navigateurs porteurs d’un handicap, certains non voyants. L’idée retient l’attention des responsables de centre et le directeur régional nous sollicite. Le club valide le projet, nous prenons contact avec les institutions locales et régionales et nous nous lançons dans l’aventure :

Le Rallye du Centenaire – 14 octobre 2017

Au final, plus qu’un Rallye, c’est une manifestation complète autour de la non et mal voyance que nous devons organiser : des stands sont installés sur la place du Pôle culturel, une exposition dans les locaux de la M.J.C , des spectacles dans l’amphithéâtre de la Médiathèque, 180 repas à servir.
14 associations de la Fédération des Aveugles de France sont présentes aux côtés de leur Président, Mr Vincent Michel.
Nous avions 45 navigateurs non ou mal voyants, il nous fallait 45 à 50 voitures de disponibles, un carnet de route adapté aux différents types de lectures en fonction des handicaps.
J’ai fait le parcours de navigation comme un rallye normal sans régularité, Benoit Cousin pour Handy Rally Passion et Nicolas Eglin pour la F.A.F ont fait les adaptations et la réalisation des moyens de navigation. Les institutions locales ont joué le jeu et, le 14 octobre à 9 heures, 46 voitures plus belles les unes que les autres investissent les lieux. Les navigateurs arrivent en bus ou accompagnés.

Le temps de faire connaissance rapidement, et avec 20 minutes de retard seulement, Benoit Cousin donne le départ de minute en minute à tous les équipages. Un temps magnifique ( plus de 20°C), un beau soleil permettent aux chanceux en cabriolet de décapoter. Bref tous les éléments sont au rendez-vous pour que ce soit une belle journée pour tous.
Midi. Les premières voitures arrivent sur la place Jean Gapiand, Martine et l’équipe de bénévoles servent le repas préparé par le traiteur local. Là encore tout se passe très bien malgré les deux services nécessaires pour rassasier tout le monde, navigateurs, conducteurs, accompagnateurs et les personnes qui animent les stands
14 heures. La première voiture prend la route direction Grézieux-le-Marché. Nous avions sollicité la mairie pour utiliser leurs toilettes et le parking proche de la salle des fêtes. À notre grande surprise Monsieur le Maire accompagné d’une grande partie du Conseil Municipal ont organisé une réception copieuse et très conviviale. Après une pause les équipages reprennent le parcours indiqué par le carnet de route pour terminer la manifestation.


La remise des récompenses commence par le discours de Monsieur le Président Vincent Michel – le protocole n’est pas respecté, il a un train à prendre – suivi par Monsieur le Maire Olivier Joly , Alain Laurendon pour le Département , la représente de la Région et Monsieur le Député Dino Cinéri.

Tous les participants partiront avec une bouteille de vin commémorative, produite par un viticulteur non voyant, et les navigateurs avec une coupe témoignant de leur participation.

Bref une journée exceptionnelle que beaucoup garderont en souvenir.

Compte-rendu de Jean Carret, Team des Balcons

Revue de presse

Reportage photo de François HAASE

 

5ème Ronde Historique des Balcons – 13 et 14 mai 2017

Organisée par les Routes d’Exbrayat sous l’égide de la FFVE, la Ronde des Balcons sillonne les routes de trois départements, la Loire, la Haute-Loire et le Puy de Dôme. Comme en 2016 nous partons de St Georges Haute-Ville, et comme en 2016 nous avons le temps contre nous, la grêle s’invite à notre manifestation – moins violente que l’année précédente mais présente. Néanmoins la bonne humeur et la convivialité restent les maîtres mots de ces deux journées.
Une cinquantaine de voitures sur la ligne de départ : sept en catégorie Expert, sept en Tourisme et le gros du plateau en Régularité.

2017-05-09 Engages Ronde des Balcons.jpg

Un plateau très varié : deux voitures de 1960 la Volvo P544 de Francis et Chantal et l’inhabituelle Ford Anglia de Roger et Caroline, de nombreuses Porsche, Alpine, BMW une Audi Quattro UR et une Diane venue de Franche-Comté.

Nous avions commencé les vérifications le vendredi soir avant et pendant les grillades, de ce fait il nous restait peu de contrôles le samedi matin. Le briefing permet de rappeler les règles de sécurité, il est bien signalé que le parcours de l’après midi (200 km) n’a aucune possibilité de ravitaillement en carburant et qu’il est prudent de faire le plein avant le départ. Sur l’itinéraire nous n’avons pas un seul feu tricolore et nous ne traversons aucun gros village. Pour la catégorie Régularité pas de CP – lettre ou chiffre – mais 70 prises de temps par balises. Pour les Experts, un cocktail complet … des CH des TIP des CP mais pas de “régul”. Et la catégorie Tourisme pour découvrir la discipline.

Samedi 13 mai –  10 H 00 – Les voitures partent toutes les trente secondes pour la zone d’étalonnage de 13 kilomètres à faire une seule fois.
10 heures 30 – Les choses sérieuses commencent, départ de minute en  minute pour plus ou moins quarante kilomètres, deux zones de régularité et huit prises de temps. Dominique Tacnet et Sophie Vivier prennent le commandement en Régularité. En Expert presque tous les équipages notent tous les CP . En tourisme certains rentrent sans un CP … c’est normal, ils débutent et n’ont pas encore tout compris.
Les trois étapes de l’après midi se déroulent principalement dans le Puy de Dôme en passant par les cols de Barracuchet, les Supeyres, Chancéret et le Pas de la croix. Fin de l’étape 2 : à la pause de Valcivière, le ciel nous tombe sur la tête. Fort heureusement la municipalité met à notre disposition les infrastructures communales. Nous partons pour l’étape 3 avec les premières grosses difficultés en catégorie Expert , plusieurs équipages galèrent au pied des pistes de la station de Ski de Chalmazel. Une dégustation de Fourme de Montbrison est prévue à la pause de Sauvain, aux deux tiers du parcours. Le manque de carburant pose des problèmes à certains équipages, les routes sinueuses et étroites ajoutées aux cols ont boosté les consommations. L’étape 4 se termine avec un “fléché allemand” pour toutes les catégories, pas apprécié de tous (il ne sera certainement pas renouvelé en catégorie Régularité). Les leaders ont changé en cette fin de journée : Christine et Philippe Doucet sont en tête en Expert, Colette et Alain Grimand en Tourisme.  En Régularité la BMW 2002 TI de David Sarrazin et Guillaume Brun d’Arre s’impose suivie de la BMW de Didier Vignal et Michel Abattu.
Dimanche matin 14 mai –  le soleil est enfin au rendez-vous. Les équipages partent pour les gorges de la Loire en passant par Montarcher et retour par un « temple » du rallye régional : « Bas…St Hillaire » . L’étape 6 est un peu simple pour les Experts – nous l’avons modifiée après notre passage en CDSR : ce n’était pas une obligation car nous étions sur route ouverte mais faire cohabiter 500 marcheurs et 50 voitures sur plusieurs Kilomètres était délicat – Nous avons fait un choix, et choisir c’est décevoir. Pour le classement, aucune modification importante : les premiers restent les premiers.

A noter la belle prestation de l’Ecurie Gévaudan qui remporte le titre du meilleur Team et nos amis de Franche-Comté des 2AFNC pour la plus belle représentation.
Un grand merci à tous les bénévoles qui ont affronté les caprices de la météo. Sans eux rien ne serait possible.

Le podium :

Colette et Alain GRIMAND – Volkswagen Golf GTI – Catégorie Tourisme

Philippe et Christine DOUCET – TVR 3000 1979 – Catégorie Expert

David SARRAZIN et Guillaume BRUN D’ARRE – BMW 2002 Ti 1975 – Catégorie Régularité

Didier VIGNAL et Michel ABATTU

Les classements :

Classements 5eme Ronde Historique des Balcons

Toutes les photos de la Ronde sont visibles sur la page Facebook de Henri ALAUZEN

https://www.facebook.com/henri.alauzen

À lire aussi sur le site spécialisé de Jean-Marie Biadatti, News Classicracing :

http://www.newsclassicracing.com/La-ronde-des-balcons-2017-42

Quelques commentaires sur les forums :

Pour les 2 équipages de Cèze Auto Rétro c’était une première.
Sans parler de notre classement :  8ème pour Romestant-Beaumet
et 14ème pour Hillaire-Sébastian. (conforme à nos capacités).
Mais alors quelle épreuve !

Nous avons découvert à travers un parcours très bien équilibré
des paysages magnifiques avec des points de vue à couper le souffle
malgré le temps qui n’était pas des plus cléments le samedi,
des routes exceptionnelles avec du rapide, du serré
et toujours sur des revêtements nickel.
Et tout cela parfaitement organisé par une équipe toujours disponible.
Expérience à renouveler et surtout ceux qui ne connaissent pas.
Il faut y aller, on est sûr de se faire plaisir tout le long d’un week end.
Et je pense que tous les autres commentaires iront dans le même sens.
UN GRAND BRAVO.

Michel

+

L’Écurie Gévaudan Historique aurait pu……. mais finalement n’a pas… !
La faute, selon le cas,  à une mauvaise alimentation électrique, des batteries à plat ou à une panne sèche…..  Ça fait partie du jeu…

Le Team des Balcons a concocté une fort belle épreuve, au rythme soutenu, sur de belles routes, alternant le rapide et le serré, traversant des sites de toute beauté.  Et surtout des routes peu fréquentées (en Z.R, nous avons croisé 7 ou 8 véhicules au total, pas plus….) qui permettent à tous de participer au mieux.

Et puis cette bonne ambiance, qui a commencé le vendredi soir autour des grillades devenues incontournables et cette façon des «polos bleus» d’être toujours à l’écoute et aux petits soins de tout le monde… Bravo !

Même si la météo a fait parfois des siennes, ajoutant à la difficulté, la Ronde des Balcons 2017 s’est parfaitement déroulée dans ce formidable terrain de jeu entre Loire, Haute-Loire et Puy de Dôme.

Félicitations à toute l’équipe autour de Jean et Louis….

Nous, on reviendra. C’est sûr

Gilbert

+

2e édition de la Ronde des balcons pour Jean-Francois et moi cette année.
Nous nous attendions à retrouver une belle épreuve comme celle de l’année dernière, mais il faut avouer que là, nous en avons pris plein les yeux.
j’ai pourtant l’impression de connaître ma région mais là, je reste sur le c..
Comment faites vous pour nous trouver des parcours de cette qualité, notamment le samedi ?
Bravo à vous car cela doit vraiment représenter un travail de dingue.
Un grand bravo également à toute l’équipe qui est toujours disponible pour répondre à toutes nos questions et qui met tout en œuvre pour que l’on passe un très bon week-end même avec les conditions météo parfois compliquées.

Nous concernant, nous ne partions pas avec de grandes ambitions face aux spécialistes de la discipline mais un milieu de tableau nous aurait bien convenu.
nous n’avons hélas pas pu nous amuser comme prévu car notre cadenceur a décidé de rendre l’âme dès les premières ZR. Niveau régularité, il faudra repasser. Nous avons donc roulé tranquillou en profitant des paysages et se concentrer sur la navigation.
Malgré cela, j’ai voulu laisser le volant à Jean-Francois après la pause de Sauvain et prendre le road-book en main.
J’ai réussi à nous perdre au col de la Pelletière alors que je connais ces spéciales du rallye du Montbrisonnais pour les avoir disputé il y a quelques années. Comme quoi, on a beau connaître, si on ne regarde pas le trip, on se plante !!!  et 2000 points dans la tête.

Quoi qu’il en soit, nous avons vraiment passé un super week-end et c’est sûr nous serons là pour la prochaine édition…

Encore bravo à tous.

Pascal

4ème Ronde des Balcons 2016

Pour l’édition 2016 (28-29 mai), la Ronde historique des Balcons était accueillie par la commune de St Georges Haute-ville. 50 équipages inscrits : 28 en Régul, 14 en Navigation et seulement 8 en Carto.

balcons2016-06

 

La particularité de notre manifestation est de faire rouler les trois catégories sur le même parcours avec des types de road-book différents. Les voitures venant de différentes régions de France, la pénurie nationale de carburant a peu impacté le Forez. Nous n’avons pratiquement pas manqué du précieux produit. Certains engagés venant de régions plus sinistrées nous ont fait part de leurs inquiétudes ; malgré nos infos, 8 ont déclaré forfait ; nous comprenons, et le comble est qu’il n’en reste que 4 en cartographie……

balcons2016-02

 

Après les contrôles techniques et administratifs, le samedi à 10 heures 30 les premières voitures prenaient le départ pour une zone d’étalonnage de 13 kilomètres suivie de l’ étape 1 de 37 Kilomètres dont 10 kilomètres avec des prises de temps pour les 25 voitures de la catégorie Régul et retour à St Georges Haute-ville pour le repas où les premières pénalités étaient communiquées : en Carto Marc Munier et Philippe Collin passent à 0, ils sont six en Navigation et pour la régul sur quatre prises de temps six équipages sont très proches, la meilleure prestation revenant à la Porsche 944 de Michel et Nicolas Carret.

balcons2016-01

 

A 14 heures, l’horaire est respecté, les voitures prennent la direction des Gorges de la Loire, en passant par la Chapelle-en -Lafaye, St Nizier-de-Fornas pour arriver sur un point de vue et une descente à 20% sur 6 kilomètres avant Aurec-sur-Loire et emprunter la magnifique route des Sauvages. L’étape n°2 découpée en 3 secteurs pour 87 kilomètres avec à l’arrivée un petit fléché allemand ou arête de poisson de 580 mètres dans le village de Basset, en respectant le tracé entre les différents îlots herbeux. Du départ, on voyait la sortie en face à 120 mètres mais il fallait passer par le bon itinéraire avant de trouver la sortie. Certains ont apprécié, d’autres beaucoup moins, c’est le jeu de l’historique. C’est l’étape qui a fait la différence en Régul, notamment le secteur 2 où seuls Gilles Olivier et Teddy Ballet ne font pas de faute et prennent un net avantage. En Navigation, Axel Thalgott et Lucy Sauvard pointent seuls en tête suivis de la famille Forest et en Carto, Marc Munier et Philippe Collin cèdent le commandement à Christine et Philippe Doucet.
La troisième étape130 kilomètres en quatre secteurs ramenait les équipages à St Georges Haute-ville en utilisant des routes très connues en sport auto Cublaise, Marnhac, 17 Kilomètres Charré, Tiranges, Le Vert 25 kilomètres faites généralement dans le sens inverse suivies de Bas, St Hilaire et Cacharrat . Les orages de grêle, jusqu’à 20 ou 30 centimètres par endroit, ont causé de gros dégâts et rendu certaines routes inutilisables en toute sécurité.

balcons2016-03

 

Nous avons choisi la sagesse et neutralisé le secteur 4 en modifiant le parcours et fait rentrer tout le monde par un itinéraire de substitution évitant les zones sinistrées. Pour info, l’orage a frappé le Forez pendant que les voitures étaient dans les Gorges de la Loire donc aucune incidence pour elles. En Régul, les positions restent figées et sur les trois secteurs les écarts sont minimes, idem en Carto ; par contre en Navigation, Christian Alain et Claude Sanchez prennent la première place. Le repas est animé et les discussions tournent sur les conditions météo et les dégâts vus en liaison.

balcons2016-05

 

Le Dimanche matin, une nouvelle décision s’impose après une reconnaissance du parcours, et vue l’état des routes (terre traînée par les orages, tapis de feuilles) l’organisation décide de baisser toutes les moyennes de 2 kilomètres heure, de rallonger les temps impartis et supprimer, comme le samedi, le dernier secteur. Les voitures partent donc comme convenu à 8heures 45, après l’énoncé des modifications et les rappels à la prudence. Les 3 secteurs restants soit plus ou moins 100 kilomètres passent par le col de la croix de l’homme mort, le col de Barracuchet, Roche et Sauvain avec une halte pour déguster la traditionnelle Fourme de Montbrison.

Retour à St Georges Haute-ville, où le repas est servi à 13 heures et les résultats affichés sans les classements, chacun peut faire son commentaire. A 15 heures la remise des prix commence par trois équipages d’avenir, les copilotes ont tous les trois 12 ans (Elsa, Néo et Dimitri) ils partent chacun avec une coupe. La proclamation des résultats réserve quelques surprises, beaucoup avaient oublié un article du règlement : l’âge de la voiture qui ajoute ou enlève des points. 15 heures trente, les équipages pouvaient rentrer avec des produits locaux et une Rose pour les dames, Fête des Mères oblige.

Podium Regul : 1°G Olivier et T Ballet ; 2° G Chapdaniel et M Meyrand ; 3° JF Gastal et JP Reversat

Podium Nav : 1° X Cousin et A Genet ; 2° C Alain et C Sanchez ; 3° B et F Salino

Podium Carto : 1° C et P Doucet ; 2° M Munier et P Collin ; Y Dumas et B Dolik

 Voir le reportage photo sur :

le blog de Romeo et Juliette