8ème Rallye Historique Retro Courses, 22 octobre 2016

Compte-rendu de Louis :

Les vérifications administratives et techniques le vendredi après midi nous permettent de rencontrer quelques copains dont certains du forum VHC Passion ( Palohis, Francis 01). Elles sont suivies d’un étalonnage sérieux malgré une différence de 8.60 sur le trip pour le même parcours que l’année dernière qui après calcul était due à l’usure des pneus ou à leur pression ? De ce fait nous ne nous recalerons que rarement.

Samedi matin, après le café croissant, nous partons avec le N° 1 au grand dam de ma copilote qui préfère être au milieu du peloton. Dès la 1ère ZR il faut cravacher dur dans la montée sur St Maurice en Gourgois avec une moyenne de 49.7 où nous trouvons le brouillard , la descente sur Aurec avec des passages à 20% ne pose pas trop de problèmes.

Arrivée à Bas en Basset pour une pause café thé et gâteaux, puis nous repartons directement sur la ZR 2 – Le Vert Tiranges le Plot – qui me rappelle des souvenirs vieux de 40 ans à l’époque où le Rallye du Forez traversait le village et le fameux freinage au bas de la descente avant de tourner à droite sur le pont.
Dans la montée nous trouvons la voiture zéro qui est arrêtée et qui nous doublera par la suite ( ils avaient touché deux pierres sur la route qui avaient cassé la protection moteur de la Subaru).La ZR 3 est courte et essentiellement en descente. Dans la ZR 4 une faute de concentration de ma part nous pénalise un peu.Vient la ZR5 que je connais très bien ( ancienne spéciale du Rallye du Forez). Tout se passe bien jusqu’au pont de Bransac qui est à voie unique. Lorsque nous y arrivons une voiture est engagée affraid  Arrêt attente, je redémarre au moment où une seconde voiture s’engage, m’obligeant à faire marche arrière , à ce moment là j’ai l’impression que l’on va être pénalisé car nous repartons avec 240 m de retard et en oubliant de nous recaler du fait de la marche arrière :  Bilan 3.5 de retard à la balise qui se trouvait au sommet de la côte ( accrochée à un arbre, la seule que j’ ai vue de tout le rallye dans mon rétroviseur lol! maladie du poseur de balises!!!!!!

Arrivée au restaurant où seulement les 3 premières ZR sont affichées …  Nous sommes en tête, mais à la fin du repas, après les résultats des ZR 4 et 5 nous dégringolons à la 5ème place. Michel et Nicolas Carret sont 1er, ce qui est de bon augure pour le Team des Balcons.Nous repartons pour une autre spéciale du Rallye du Forez -Bas St Hilaire  – suivie de la course de côte de Cacharat toujours en ZR et à 48 km/h.
Je décide de rentrer dans la 1ère épingle avec 10 m d’avance mais nous en ressortons avec 30 m de retard pour rentrer dans la seconde avec 10 de retard et en ressortir avec 50 m. Heureusement la balise qui se trouvait dans la montée n’a pas marché pour le bien des petites cylindrées ! La dernière se trouvant près du sommet, ce qui nous a permis de rattraper le retard dans les grandes courbes.Les 3 autres ZR se passent sans problème hormis un peu de stress pour la dernière où je vois passer un convoi de mariés conduit par une 203, 2 minutes avant de prendre le départ. Heureusement ils devaient être pressés car nous ne les rattraperons pas.

Remise des prix dans la foulée , nous finissons 4ème à 8/10 des 2ème et 3ème exæquos, départagés par l’âge de la voiture.

Finalement ce sont nos copains ardéchois Didier VIGNAL et Eric DUPRE qui remporte cette épreuve devant Michel et Nicolas CARRET et les jurassiens Gilles MICHELET et Carole PORCHERON.

Les autres membres du Team des Balcons finissent très honorablement. Jean Claude BESSET et Gérard PERRIN sont 13ème, Pierre HABEGGER et Gérard VERDIER 15ème. Dommage que Gérard ait sauté une page du road-book en pleine ZR . Ils avaient bien démarré en remportant la 2ème ZR. Robert et Florence ROCHON sont 18ème.

Quant à nos copains lozériens, Gilbert CHAPDANIEL et Myriam MEYRAND, ils finissent 7ème après avoir remonté au classement toute la journée.

En conclusion, une belle journée avec de longues ZR, des moyennes assez hautes  qui permettent de bien rouler sur les belles routes du Forez, un repas très correct et une bonne ambiance.
Seul petit bémol, le panneau de Cacharat, lieu de changement de moyenne (mais dont la distance était notée sur le road-book ) avait disparu dans la semaine ce qui a perturbé certains.

2016rhrc42michelcarret

Michel et Nicolas CARRET, Porsche 944 (1983) montent sur la deuxième marche du podium

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Résultats du 8ème Rallye Historique Retro Courses 2016

Trophée Historique des Régions de France 2016

Compte-rendu de Maguy Colly et Jean Carret
Pour nous, 2016 aura été une très bonne année dans le Trophée Historique des Régions de France. Nous nous sommes engagés en catégorie GT pour une première participation, et nous ne pensions pas faire toutes les manches. Le Trophée compte 7 épreuves ; nous avions participé par le passé à deux épreuves : le Vexin (2 fois) et les Adhémar ( 2016 étant sa première participation au Trophée des Régions), et pour les autres épreuves c’était la grande découverte.
Ronde des Adhémar – 27 et 28 février 2016
La première épreuve de la saison au départ de Montélimar : nous roulons principalement dans la Drôme, des routes et des paysages que nous connaissons. Le démarrage est difficile : la cadence un peu élevée pour nous, peu de navigation et beaucoup de régularité. Nous ne sommes pas dans nos meilleurs jours et au final nous prenons la place de leader en catégorie GT mais ce rallye ne représente pas la philosophie du THRF.
Targa Lorraine – 9 et 10 avril 2016
Direction Nancy. Là, nous rentrons dans le vif du sujet : de la régularité avec des moyennes judicieuses, de la navigation et des pièges astucieux, des subtilités que nous découvrons. Une très bonne organisation, les concurrents habituels du THRF avec des équipages belges, suisses et luxembourgeois. Le samedi nous ferons une ou deux fautes que nous aurions dû éviter, notamment dans une zone de régularité et nous tombons dans un ou deux pièges connus des habitués du Trophée mais que nous découvrons, nous ne sommes pourtant pas ridicules. La région Lorraine est belle, la campagne offre de nombreuses possibilités – à noter un réseau routier de qualité. Le dimanche se passe très bien et nous prenons la cinquième place puis remontons sur le tapis vert à la quatrième car l’équipage arrivé troisième avec une voiture des années 90 n’est pas éligible pour le THRF. C’est ainsi que nous marquons les points de la quatrième place et nous confortons notre position.
Routes du Vexin Classic – 21 et 22 mai 2016
Le Rallye organisé par l’Écurie Guépard – avec notamment nos amis Jean Guezennec et François Dufosse – change de point de départ tous les ans. La version 2016 partait d’Estrées-Saint-Denis, à 15 kilomètres au nord de Senlis. Nous avions déjà participé à des éditions précédentes de cette épreuve qui est certainement la plus difficile des six manches, la plus redoutée des participants et la plus prisée. En moins d’un mois les 75 places sont prises (ouverture des engagements le 15 Janvier et c’est complet le 15 février). Au programme du samedi après midi, de la navigation uniquement avec des cartes tracées ou à tracer, des changements de direction à estimer … bref toutes les subtilités de la navigation. Au programme de la nuit navigation et régularité et le dimanche matin navigation mais … des routes à 10 mètres près, deux CP mais un seul est bon !!!!!! La navigation pointue mais judicieuse fait le bonheur des équipages belges. Nous sommes en dessous, une septième place correspond tout à fait à notre prestation. Bref nous prenons une bonne avance au classement du THRF et nous commençons à penser sérieusement au Trophée.
Estiv’Alpes – 25 et 26 juin 2016
C’est notre première participation et nous découvrons. Au programme : navigation et régularité le samedi, uniquement régularité dans l’étape de nuit et navigation le dimanche matin. Ceci nous convient très bien. Dans une région magnifique, avec une chaleur accablante, le rallye s’annonce agréable. Nous prenons le départ sur les bords du Lac d’Annecy direction la montagne, nous passerons par une navigation avec des décomposés qui nous fait perdre beaucoup de temps. Nous arrivons à Praz-sur-Arly pour l’étape du soir et la nuit. Un repas de qualité et nous repartons pour l’étape de nuit. Le matin, à l’affichage des résultats, nous sommes à la quatrième place, grâce à la régularité de nuit qui donne un coefficient en fonction de la place sur les pénalités de la journée (pour nous 0.7), c’est un peu compliqué, c’est une des spécificités d’Estiv’Alpes. Le dimanche matin, malgré des pièges concoctés par l’organisateur, nous ferons un sans faute, et nous rentrons, à notre grande surprise, premiers, sur la plage du Lac d’Annecy ou un repas de qualité nous attendait. Avec ce résultat, nous prenons largement la tête du classement GT du THRF et nous décidons de continuer l’aventure.
Routes du Jura – 3 et 4 septembre 2016
Nous prenons la direction de Dôle. Là encore nous découvrons. Un accueil convivial le vendredi après midi pour les contrôles techniques et administratifs sur le site du Mont Roland. Le samedi matin les 60 engagés partent du port de Dôle direction le Doubs avec des cartes, de la navigation, pas de régularité pour nous en catégorie GT. Bien que les moyennes prévues soient basses, nous avons du mal à passer dans les temps du fait de la navigation très compliquée avec beaucoup de cartes à toutes les échelles. Les paysages sont certainement très beaux, nous ne les verrons pas… De plus le système mis en place par l’organisation ne nous permet pas de reprendre notre retard et en plus nous subissons les retards pris par les voitures précédentes et nous sommes dans les dix derniers partants. Pour preuve le repas de midi qui pour les derniers concurrents sera servi à 15 heures, et là nous sentons que nous agaçons le restaurateur, nous devons manger en 20 minutes. L’après midi ne sera pas mieux, voire pire, le dernier CH de fin d’épreuve était levé lorsque nous arrivons et pourtant à notre bonne heure de passage mais avec beaucoup de retard sur les heures prévues. Le dimanche sera une copie du samedi. Pour nous une contre performance, mais une expérience quand même. Au final une 13ème place qui ne sera pas prise en compte du fait du règlement du Trophée qui prévoit un résultat à décompter.
Routes des Vosges – 21,22 et 23 octobre 2016
   routesdesvosges
Les Vosges, une des rares régions où nous n’avions jamais roulé. La station de sports d’hiver de la Bresse, proche d’Épinal, était la plaque tournante de la dernière manche, nouvellement inscrite, du THRF. L’épreuve des Routes des Frontières sera reportée en 2017. Les festivités commencent le vendredi après midi par les vérifications techniques et administratives suivies d’un prologue, facultatif, de plus ou moins 70 km mais important pour nous qui découvrons les subtilités de l’organisation. Nous avons été particulièrement mauvais le premier jour, nous ferons mieux le lendemain. Heureusement que le prologue ne compte pas dans le classement final. L’organisation est irréprochable, la restauration et l’accueil de très bonne qualité: pour nous le meilleur du THRF 2016 que nous aurons fait dans son intégralité. Le parcours était bien fait, le road-book juste. Les 60 équipages engagés sont pour une petite moitié français, les autres sont principalement belges et suisses mais aussi luxembourgeois et allemands. Nous n’avons pas déjoué certaines astuces mais globalement les choses ne se passent pas trop mal bien que nous n’ayons pas de classement hormis les cinq premiers le dimanche matin et aucun équipage Français parmi eux… Le dimanche reste dans la même optique et au final nous trouvons une voiture suisse, une belge et une italienne conduit par un luxembourgeois. Notre place nous permet de conforter notre place de leader en catégorie GT, la plupart des équipages nous précédant au classement des Routes des Vosges n’ont pas fait les autres manches du THRF.
2016thrfragnotti
Conclusion
Nous sommes particulièrement heureux de cette saison. Nous avons découvert autre chose, des personnes sympas, et des régions que nous ne connaissions pas.
La remise des prix à Époqu’Auto a été un grand moment pour nous, un peu émouvant. La présence de Jean RAGNOTTI et de nos amis nous a comblés.
2016thrfjean

classement-final-pilotes-gt-thrf-2016

classement-final-nav-gt-thrf-2016

14ème Rallye du Gard Historique, 1er et 2 octobre 2016 (Bessèges, Gard)

Compte-rendu de Jean

Félicitations à toute l’équipe organisatrice. Pour moi le meilleur cru depuis 2007 ou 2008, je ne sais plus : un beau parcours, road-book irréprochable, des moyennes judicieuses, affichage des classements rapide et clair (nous n’allons pas sur internet, il faudrait pourtant le faire) et une restauration de bonne qualité.
A  cela il faut ajouter une météo plus clémente que l’année dernière, de belles voitures variées, des concurrents sympas, bref un beau Rallye.

Nous terminons septième à cause d’une seconde étape pas bien bonne : toujours en avance (étalonnage ?). A nous de faire mieux la prochaine fois. Nous avons eu  un peu de chance aussi, nous avons rattrapé trois voitures ne participant pas à la manifestation et elles nous ont laissé passer immédiatement.

Merci à tous, organisateurs, concurrents et photographes.

caloriporsche911gard

Compte-rendu de Louis

Un grand merci à Christian (Calori sur le Forum VHC Passion) qui n’ a pas hésité à partir à 5 h30 du matin le samedi pour 2 heures de route uniquement pour faire des photos et voir les copains.
Nous avons passé un super week-end malgré un temps pas toujours excellent mais nettement moins pire que l’année dernière. Bon on s’y fait. En 5 participations au Gard il n’a fait beau qu’une seule fois.
Quant à nous, après de bons résultats sur les étapes 1 et 2, une touche mal enclenchée à un changement de moyenne dans une ZR de l’étape 3 nous fait rétrograder à la 8ème place. Nous remontons en 6ème position à l’issue de la 4ème étape.
Dimanche, panne (chauffe ) au départ de la 1ère ZR . Après 20 minutes de bricolage nous pouvons repartir avec beaucoup de stress pour nous retrouver bloqués derrière un touriste qui ne veut pas nous laisser passer pendant 2 km et qui tente de me mettre au fossé lorsque je le double en roulant sur le bas côté, il y a des c… partout !  Résultat une 10ème place, somme toute pas trop mal.

calorirallye2gard

Un grand merci à Jean Jacques et à Michel ainsi qu’à toute l’équipe du Gard pour cette belle épreuve qui nous permet de revoir tous les copains: Roméo et Juliette, CM57 qui a eu encore moins de chance que nous car il a dû abandonner pour les mêmes raisons que Gilbert Dalverny (pompe à essence), Tchoupi 13 et Candice, la bande du Lozère, Claude du RTBC 07-26,  Gilles et Teddy et bien d’autres.

Voir le reportage photo sur :

le blog de Romeo et Juliette

Ronde des Puys, 8 et 9 octobre 2016 (Ayen, Corrèze)

Compte rendu de notre week-end en Corrèze (Louis et Marie-Pierre Momot)

Arrivés vendredi en début d’après midi nous en profitons pour faire rouler la Rallye 2 en allant visiter le château de Hautefort.  1ère alerte le mano de température monte plus que d’habitude et j’en profite pour faire une nouvelle purge, encore de l’air dans le circuit.

Samedi matin contrôle administratif et technique, rencontre avec Jean François DANEDE et David GAUVIN, très sympathiques, puis étalonnage sur une zone de 4 km ou nous avons seulement 2 tours de roue d’écart. Nous prenons la moyenne des 2 : ce sera la bonne solution car sur l’ensemble du rallye nous recalerons rarement et seulement pour 10 m.

Samedi après midi briefing puis départ à 14 h pour 169 km. 1ère ZR, 1ère prise de temps. Tout Se passe bien? nous voyons les contrôleurs car les prises sont manuelles. Stupeur ! à quelques 100 de m de l’arrivée les 2 voitures qui partent devant nous sont arrêtées par les contrôleurs.  Il semble qu’ils n’ont pas tout compris car au bout de 2 minutes et avec 2 autres voitures derrière nous ils nous demandent le temps qu’il faut nous mettre!!! cette prise sera annulée.
Les 3 autres ZR de l’après midi se passent sans trop de soucis malgré que les contrôles sont souvent, soit après une épingle, soit après un changement de direction. Nous avons un peu de peine car il nous manque de la puissance.

Après une longue liaison de 80 km avec beaucoup de changements de direction et la traversée de beaux  villages dont SEGUR LE CHATEAU nous arrivons à MASSERET pour le repas du soir. Une pause de 3 heures un peu longue mais avec un très bon repas pris en compagnie de Léontao et de son fils ainsi qu’un équipage Corrézien, la famille POULAIN, et les normands DAGOMMER.

Nous repartons à 21h30 pour 96 km et 2 ZR. La liaisons entre les 2 est un peu juste car j’ai eu l’impression d’avoir un rythme soutenu. Nous pointons juste à l’heure et je décide de m’intercaler avec 1’30” de retard, les retards n’étant pas pénalisés. Arrivée vers 23h30 après avoir beaucoup changé de direction, il valait mieux avoir un bon trip bien étalonné.

Dimanche matin au petit déjeuner, nous apprenons que nous sommes en tête avec très peu d’avance.
Départ avec beaucoup de pression. Pourvu que la voiture ne nous fasse pas comme au Gard !  Les 3 ZR du matin se passent sans souci hormis la dernière où nous trouvons un tracteur qui nous fait perdre 70 m. Heureusement nous avons pu rattraper avant le contrôle.

Deux ou trois “chaleurs” sur des plaques de gravillons dans des sous bois et sur des petites routes et nous sommes de retour à AYEN.

Apéro avec de la gentiane SALERS et une très belle 2cv AU ou AZU puis très bon repas servi dans la salle des fêtes d’AYEN au cours duquel a lieu la proclamation des résultats et la remise des prix.

Léoontao et son fils gagnent la catégorie classique,  les frères BERTONECHE sont seconds avec leur amusante SUZUKI Cappuccino ( une découverte pour moi )Dominique et Maria de Fatima POULAIN complètent le podium.
En historique nous remportons de justesse notre 1er rallye devant Marc PAJON et Patrick GIBIAT sur la Triumph Dolomite Olivier RAIMBAULT et Gérard LEMOR finissent 3ème.

En résumé un bon rallye de régule, bien organisé ,un road-book très bien fait et sans erreur, de bons repas, le tout pour un engagement à un prix en dessous de 200€.

Il mériterait d’être plus connu avec une participation plus importante .

Un grand merci aux organisateurs et à toute l’équipe de Corrèze Auto Historique.

Compte-rendu sur News classicracing

Rallye d’Automne, 15 octobre 2016

Le 15 Octobre 2016 nous avions rendez vous à St  Paul en Cornillon pour le Rallye d’Automne. Une épreuve particulière :  la majorité des équipages, 29 sur 31, sont composés le matin une heure avant le départ.  Le conducteur n’a pas son navigateur habituel et son copilote d’un jour est porteur d’un handicap : vous l’aurez compris le but de la manifestation est de faire partager notre passion en apportant un moment de bonheur à nos jeunes navigateurs  d’un jour.

rda2016-11

Pour mener à bien cette opération trois associations se sont regroupées,  Handy Rally Passion, les Atomes Crochus et le Team des Balcons, avec la participation de deux communes, St Just St Rambert et St Paul en Cornillon.

Nous étions accueillis à 9 heures à St Paul en Cornillon par Madame le Maire après le mot de bienvenue, les équipages étaient composés et les copilotes découvraient leurs voitures plus belles les unes que les autres : Traction, Alpine, Porsche, Lotus,  Jaguar Type E, Alfa Romeo… bref un très beau plateau pour une épreuve historique. Les navigateurs avaient préalablement reçu une formation (trois jours avant) leur expliquant les règles d’une épreuve de navigation : le respect des horaires du parcours, ce qu’est un CP ou un CH et bien sûr les techniques de lecture d’un road-book. Trois navigateurs non voyants avaient un road-book en Braille.

rda2016-9

10 Heures, au pied du château de Cornillon dans un cadre médiéval,  départ de la première voiture, les autres suivent de minute en minute, direction le pôle culturel de  Saint Just-Saint Rambert distant  de 20 km maximum mais le road-book lui en indiquait 55 km, donc  nous ne prenions pas le chemin le plus court, ceci afin de donner du piquant à l’épreuve et d’admirer de magnifiques points de vue sur les gorges de la Loire et le Lac de Grangent . A noter l’arrivée d’un partenaire précieux, le soleil, venu nous rejoindre pendant la matinée, les cabriolets en profitaient pour replier leurs capotes. Quoi  de plus agréable que de rouler les cheveux au vent mi octobre dans le Forez.

rda2016-10

12 Heures 30 tous les équipages avaient rejoint le point de ralliement et le repas préparé par un traiteur local était servi par les bénévoles de l’association. Comme prévu à 14 heures 15 la première voiture prenait le départ, direction Aboen pour rentrer  ensuite à St Paul en Cornillon. Certains trouvent  le road6book  plus facile ??? A mon humble avis, le niveau de difficulté reste le même mais les automatismes se créent et donc tout va mieux. Les 72 km de la seconde étape nous font visiter  Périgneux, Luriecq. Une halte de 20mn avec collation à Aboen  permettait aux participants de  relâcher la pression et de laisser souffler les mécaniques avant de prendre la descente du Pertuiset et sa magnifique vue plongeante sur la Loire. Nous terminons le parcours par la plage de St Paul et une arrivée au pied  du Château de Cornillon. A 18 heures  tous les véhicules sont en parc fermé et nous pouvons commencer la remise des récompenses strictement identiques pour tous, la plus belle récompense étant d’avoir  fait le 2° rallye d’Automne.

rda1

 

Merci à tous les participants : conducteurs, navigateurs et accompagnants pour cette belle journée de partage, de solidarité et de bonne humeur, tous les ingrédients étaient au rendez-vous pour cette deuxième édition du Rallye d’ Automne, les sourires en disent mieux que n’importe quel commentaire…

A lire ci-dessous un bel article de presse :

 

Revue de Presse : Le Progrès 18 octobre 2016

Et le compte-rendu sur News Classic Racing

http://www.newsclassicracing.com/Rallye-d-Automne-par-Handy-Rally

4ème Ronde des Balcons 2016

Pour l’édition 2016 (28-29 mai), la Ronde historique des Balcons était accueillie par la commune de St Georges Haute-ville. 50 équipages inscrits : 28 en Régul, 14 en Navigation et seulement 8 en Carto.

balcons2016-06

 

La particularité de notre manifestation est de faire rouler les trois catégories sur le même parcours avec des types de road-book différents. Les voitures venant de différentes régions de France, la pénurie nationale de carburant a peu impacté le Forez. Nous n’avons pratiquement pas manqué du précieux produit. Certains engagés venant de régions plus sinistrées nous ont fait part de leurs inquiétudes ; malgré nos infos, 8 ont déclaré forfait ; nous comprenons, et le comble est qu’il n’en reste que 4 en cartographie……

balcons2016-02

 

Après les contrôles techniques et administratifs, le samedi à 10 heures 30 les premières voitures prenaient le départ pour une zone d’étalonnage de 13 kilomètres suivie de l’ étape 1 de 37 Kilomètres dont 10 kilomètres avec des prises de temps pour les 25 voitures de la catégorie Régul et retour à St Georges Haute-ville pour le repas où les premières pénalités étaient communiquées : en Carto Marc Munier et Philippe Collin passent à 0, ils sont six en Navigation et pour la régul sur quatre prises de temps six équipages sont très proches, la meilleure prestation revenant à la Porsche 944 de Michel et Nicolas Carret.

balcons2016-01

 

A 14 heures, l’horaire est respecté, les voitures prennent la direction des Gorges de la Loire, en passant par la Chapelle-en -Lafaye, St Nizier-de-Fornas pour arriver sur un point de vue et une descente à 20% sur 6 kilomètres avant Aurec-sur-Loire et emprunter la magnifique route des Sauvages. L’étape n°2 découpée en 3 secteurs pour 87 kilomètres avec à l’arrivée un petit fléché allemand ou arête de poisson de 580 mètres dans le village de Basset, en respectant le tracé entre les différents îlots herbeux. Du départ, on voyait la sortie en face à 120 mètres mais il fallait passer par le bon itinéraire avant de trouver la sortie. Certains ont apprécié, d’autres beaucoup moins, c’est le jeu de l’historique. C’est l’étape qui a fait la différence en Régul, notamment le secteur 2 où seuls Gilles Olivier et Teddy Ballet ne font pas de faute et prennent un net avantage. En Navigation, Axel Thalgott et Lucy Sauvard pointent seuls en tête suivis de la famille Forest et en Carto, Marc Munier et Philippe Collin cèdent le commandement à Christine et Philippe Doucet.
La troisième étape130 kilomètres en quatre secteurs ramenait les équipages à St Georges Haute-ville en utilisant des routes très connues en sport auto Cublaise, Marnhac, 17 Kilomètres Charré, Tiranges, Le Vert 25 kilomètres faites généralement dans le sens inverse suivies de Bas, St Hilaire et Cacharrat . Les orages de grêle, jusqu’à 20 ou 30 centimètres par endroit, ont causé de gros dégâts et rendu certaines routes inutilisables en toute sécurité.

balcons2016-03

 

Nous avons choisi la sagesse et neutralisé le secteur 4 en modifiant le parcours et fait rentrer tout le monde par un itinéraire de substitution évitant les zones sinistrées. Pour info, l’orage a frappé le Forez pendant que les voitures étaient dans les Gorges de la Loire donc aucune incidence pour elles. En Régul, les positions restent figées et sur les trois secteurs les écarts sont minimes, idem en Carto ; par contre en Navigation, Christian Alain et Claude Sanchez prennent la première place. Le repas est animé et les discussions tournent sur les conditions météo et les dégâts vus en liaison.

balcons2016-05

 

Le Dimanche matin, une nouvelle décision s’impose après une reconnaissance du parcours, et vue l’état des routes (terre traînée par les orages, tapis de feuilles) l’organisation décide de baisser toutes les moyennes de 2 kilomètres heure, de rallonger les temps impartis et supprimer, comme le samedi, le dernier secteur. Les voitures partent donc comme convenu à 8heures 45, après l’énoncé des modifications et les rappels à la prudence. Les 3 secteurs restants soit plus ou moins 100 kilomètres passent par le col de la croix de l’homme mort, le col de Barracuchet, Roche et Sauvain avec une halte pour déguster la traditionnelle Fourme de Montbrison.

Retour à St Georges Haute-ville, où le repas est servi à 13 heures et les résultats affichés sans les classements, chacun peut faire son commentaire. A 15 heures la remise des prix commence par trois équipages d’avenir, les copilotes ont tous les trois 12 ans (Elsa, Néo et Dimitri) ils partent chacun avec une coupe. La proclamation des résultats réserve quelques surprises, beaucoup avaient oublié un article du règlement : l’âge de la voiture qui ajoute ou enlève des points. 15 heures trente, les équipages pouvaient rentrer avec des produits locaux et une Rose pour les dames, Fête des Mères oblige.

Podium Regul : 1°G Olivier et T Ballet ; 2° G Chapdaniel et M Meyrand ; 3° JF Gastal et JP Reversat

Podium Nav : 1° X Cousin et A Genet ; 2° C Alain et C Sanchez ; 3° B et F Salino

Podium Carto : 1° C et P Doucet ; 2° M Munier et P Collin ; Y Dumas et B Dolik

 Voir le reportage photo sur :

le blog de Romeo et Juliette